Nouvelles locales

    L’école de commerce ESSEC vient de publier dix propositions pour booster le projet de canal Seine-Nord, surnommé le « Chantier du siècle ». Elles sont relayées avec entrain par le journal Médiacités Lille : « Toutes sont incontournables pour que le Canal Seine-Nord Europe tienne ses promesses d’accélérateur du développement économique régional », alarme son rédac-chef devant le manque d’enthousiasme des pouvoirs publics.
    Face à l’unanimisme politique et médiatique, nous republions cet article de 2014 paru dans le journal La Brique. Sauf erreur, il est toujours le seul à émettre une critique écologiste de ce canal de fret à grand gabarit.

  • Le tribunal administratif vient d’enterrer pour un moment le projet « Saint-Sauveur ». Pour le vingtième anniversaire de Martine Aubry à la tête de la mairie de Lille, nos associations P.A.R.C. et A.S.P.I. ont remporté une victoire historique contre son projet anti-écologique. Elle est le premier coup d’arrêt significatif porté au programme, de plus en plus mortifère, d’« attractivité de la métropole ».

  • Nous venons d’apprendre la défaite à la primaire écologiste de Sandrine Rousseau avec le score - tout de même - de 49 %. Nous publions ici son C.V. qui sans nul doute resservira localement ou nationalement. Comme elle assure que, malgré sa défaite, sa candidature "n’est que le début de quelque chose", apprenez en lisant ceci ce qu’est vraiment son "écologie radicale", en dépit des clivages et constructions médiatiques.

Nouvelles globales

Histoire & Culture

    Vous pensiez que l’Angleterre n’avait été conquise qu’une fois, en 1066, par Guillaume le Normand, époux de Mathilde de Flandre ? Erreur. Vous gardiez le vague souvenir que l’Angleterre avait fait sa révolution bourgeoise un siècle et demi avant la France, en 1640, avec le puritain Olivier Cromwell, et connu une sorte de réplique en 1688, afin d’achever un triomphe sans retour ? Erreur encore, c’est plus compliqué que ça. Si cette étrange invasion/révolution a pu réussir en 1688 en Angleterre, c’est que celle-ci était depuis un siècle et demi en voie d’orangisation – mais les vrais historiens disent de néerlandisation : going dutch. La diaspora flamande ayant déjà imposé sa suprématie technique et son calvinisme besogneux, bases de la future grandeur industrielle, et capitaliste, de l’Angleterre. Reprenons donc l’orangisation de l’Angleterre depuis ses débuts.